Comment bénéficier du taux à prêt zéro ?

taux0

Le Prêt à Taux Zéro, également connu sous l’appellation du PTZ, représente un sacré atout pour les personnes désirant acheter un bien immobilier. En effet, ils peuvent bénéficier d’un prêt à zéro pourcent, ce qui représente un véritable gain d’argent sur le long terme, les intérêts étant souvent un véritable gouffre financier. Mais comment en bénéficier ? Voici quelques informations qui devraient vous être utiles, d’autant plus que les conditions d’attribution et les modalités du PTZ ont récemment évolué…

Qu’est-ce que le PTZ ?

Le Prêt à Taux Zéro permet de financier une partie de son bien immobilier avec un prêt sans intérêt. En effet, l’objectif est d’aider les jeunes à accéder à la propriété, en mettant à leur disposition un prêt offert par l’Etat. Il s’agit donc d’un prêt immobilier permettant de financer soit l’achat soit la construction d’un bien immobilier, mais il faut que ce soit impérativement la résidence principale. Si tout le monde ne peut pas bénéficier du PTZ, les règles ont toutefois récemment changé. Depuis le mois de janvier 2016, les demandes de Prêt à Taux Zéro explosent, et ce n’est pas un hasard ! En effet, les règles pour avoir droit de bénéficier du PTZ ont été largement assouplies, ce qui explique le succès de ce dernier en ce début d’année 2016…

Quelles sont les conditions pour bénéficier du PTZ ?

Depuis janvier 2016, le primo accédant peut emprunter jusqu’à 40% de la valeur de son bien immobilier avec le Prêt à Taux Zéro, ce qui est tout simplement exceptionnel et permet de réduire les mensualités de manière considérable. En outre, le plafond de revenus permettant de bénéficier du PTZ a été augmenté, et les prétendants à ce dernier sont donc bien plus nombreux. Dernier point très important qui a là encore changé : le Prêt à Taux Zéro n’est pas limité à certaines communes. Cependant, il existe des zonages qui ont été définis, permettant de différencier les zones géographiques considérées comme tendues. Ainsi, par exemple, le plafond de revenu pour une personne seule est de 24 000 euros par an en zone C alors qu’il est de 37 000 euros en zone A. Malgré tout, il est bien plus facile qu’auparavant de bénéficier de ce prêt, les règles limitatives ayant été largement allégées en ce début d’année. C’est d’ailleurs ces nouvelles règles qui expliquent que le nombre de demandes a été multiplié par trois depuis la mise en place de ces dernières.

Quelles sont les obligations pour le bénéficiaire du PTZ ?

Si les règles pour l’obtention du Prêt à Taux Zéro ont largement été adoucies en ce début d’année, celui qui en bénéficie doit toutefois remplir certaines obligations. Et c’est notamment la principale condition préalable qui subsiste. En effet, le bénéficiaire doit obligatoire réaliser des travaux au sein du bien immobilier qu’il achète grâce au PTZ. Il doit en effet réaliser l’équivalent d’au moins 25% de la valeur totale du bien immobilier, ce qui est tout de même important.

Il est donc bien plus simple qu’auparavant de prétendre à l’obtention d’un Prêt à Taux Zéro dans le cadre d’un projet immobilier !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *